L’autisme et l’empathie

Qu’est-ce que l’empathie ?

Il s’agit de la capacité à comprendre les sentiments des autres sans les vivre soi-même. Pour cela, il faut :

  • pouvoir adopter la perspective et le point de vue des autres ;
  • participer et comprendre leurs états d’âme ;
  • pouvoir réagir de manière émotionnellement adaptée.

Ces trois exigences sont plus difficiles à rencontrer pour les personnes avec autisme.

Elles éprouvent des difficultés à reconnaître les expressions émotionnelles des autres. Elles perçoivent moins le visage comme un ensemble et associent souvent les émotions aux détails de l’expression émotionnelle.

Il arrive parfois qu’une personne avec autisme manifeste bel et bien de la compassion (elle reconnaît un sentiment chez une autre personne), mais elle ne comprend pas pour autant ce que l’autre ressent.

Une encyclopédie de scénarios

L’empathie suppose de pouvoir compatir avec des personnes qui vivent quelque chose que vous n’avez jamais vécu. Les personnes avec autisme sans retard mental peuvent donner l’impression qu’elles sont capables d’empathie. Elles se raccrochent à leurs propres expériences pour réagir. Tant que l’autre ressent la même chose que ce qu’elles ont déjà ressenti dans la situation, elles réagissent de manière appropriée et apparaissent comme réellement empathiques. Leur manque d’empathie se fera sentir quand leur propre expérience sera différente. On pourrait dire qu’elles ont en tête une véritable bibliothèque de situations (scénarios) sur lesquelles elles s’appuient pour adapter leurs réactions.

L’intuition de l’esprit

Dans une situation de test (lors d’une évaluation, par exemple), il arrive souvent que les personnes avec autisme donnent les bonnes réponses aux questions qui sondent la théorie de l’esprit ou la prise de perspective. Cela ne signifie cependant pas qu’elles sont capables de se mettre à la place de l’autre dans des situations plus réelles. Une carte géographique d’une région et la région elle-même sont deux choses différentes. Il y a souvent un monde de différence entre théorie et réalité.

Pourquoi est-ce si difficile ?

  • Les personnes avec autisme ne semblent pas toujours identifier ce qui est important sur le plan social et émotionnel. Elles remarqueront que vous portez une autre paire de lunettes, mais ne verront probablement pas que vous n’êtes pas très heureux aujourd’hui.
  • Leur empathie ne se met pas toujours spontanément en branle. Nous voyons souvent qu’elles réagissent avec empathie quand on le leur suggère.
  • Les personnes avec autisme ont besoin d’un temps de réflexion assez conséquent pour se mettre à la place de quelqu’un d’autre.

L’incapacité à consoler

L’empathie se caractérise aussi par une réaction émotionnelle adaptée :

  • je reconnais (spontanément) l’expression triste de ton visage ;
  • je peux prendre part à ton chagrin et compatir avec toi ;
  • je réagis : je vais te consoler. 

Les personnes avec autisme ont parfois des réactions maladroites mais elles ne sont pas insensibles à la peine des autres. Quand elles ont compris que leur comportement pouvait susciter des émotions négatives par exemple, elles sont susceptibles d’exprimer leurs regrets et de compatir avec la personne.

Le manque de réactions empathiques peut aussi s’expliquer par les difficultés qu’elles ont à résoudre les problèmes. Quand une personne est confrontée à une situation difficile, elle va chercher une solution, surtout si elle y est encouragée. Mais les solutions qu’elle propose sont souvent peu adéquates, plutôt d’ordre logique et matériel.

A retenir

Pour les personnes avec autisme, témoigner de l’empathie est une démarche laborieuse. Elles ont besoin de plus de temps de réflexion et de plus d’informations que nous.

La reconnaissance des émotions et la prise de perspective sont des conditions nécessaires, mais elles ne suffisent pas. Pour manifester une réelle empathie, il faut également agir.

Elles éprouvent surtout des difficultés à identifier spontanément un problème et à trouver une solution socialement acceptable pour autrui.

Source: Participate Autisme

Dernière modification le lundi, 28 mars 2016 13:22
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Collectif Autisme Maroc

Le Collectif Autisme Maroc est un réseau d'envergure nationale. Il regroupe 24 associations membres composées essentiellement de parents de personnes atteintes d'autisme.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Connexion

Newsletter

Partenaire

  • Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
  • Office national de l'eau potable
  • France Coopération
  • Centre National Mohamed VI des Handicapés
  • Ministère de la Culture
  • Caritas Maroc