Questions / Réponses

Quels sont les signes les plus caractéristiques de l'autisme ?

Les signes diffèrent d’une personne à l’autre. Généralement, l’autiste établit difficilement des contacts avec autrui, préfère s’isoler, semble être sourd, exprime ses besoins par des gestes, établit difficilement un contact visuel avec autrui, paraît insensible à la douleur. Il repousse les caresses, peut éclater de rire ou pleurer sans raison valable, se focaliser de façon obsessionnelle sur un objet ou un jeu. Il n’est pas conscient du danger, peut montrer des signes d’agressivité envers les autres et envers lui-même, mouvements stéréotypés….

Quels sont les critères de définition de l’autisme ?

L’autisme était considéré, et l’est encore dans certains pays, comme une pathologie psycho-affective qui relève du seul domaine de la psychiatrie. La définition reconnue par la communauté scientifique mondiale (CIM10 et DSMIV) le catégorise dans les Troubles Envahissants du Développement (TED) et se base sur la triade autistique touchant à trois sphères du développement de la personnalité, à savoir : une altération qualitative des interactions sociales, une altération qualitative de la communication, des intérêts restreints avec stéréotypies et troubles du comportement.

On croit à tort que :

  • L’autisme est dû à un choc psychologique
  • L’autisme est une psychose infantile, une dysharmonie psychotique
  • L’autiste est une personne qui a choisi de se replier sur elle-même par réaction à un environnement hostile, effrayant et insécurisant suite à une angoisse, un choc, un rejet de la famille proche
  • L’autiste a des compétences spéciales
  • L’autisme est dû à un déficit relationnel entre la maman et son bébé

Combien y a-t’il de personnes autistes au Maroc ?

Il n’existe pas de statistiques officielles disponibles des personnes atteintes d’autisme au Maroc.D’après les recherches épidémiologiques, l’autisme toucherait une naissance sur 150.
L’autisme atteint en moyenne 4 fois plus de garçons que de filles et touche toutes les couches sociales.

Quel rôle de la famille et de fratrie ?

La famille cellule sociale de base constitue le lieu principal où l’enfant apprend les habiletés sociales et se développe en se préparant à devenir un membre de la communauté. Les troubles de la communication, la pauvreté des interactions sociales et les difficultés comportementales, déroutent les familles et les empêchent d’assumer leur rôles, d’où la nécessité du soutien professionnel, de l’orientation. La fratrie quant à elle, est souvent le grand oublié : les frères et les sœurs nécessitent une attention particulière. Ils sont souvent les suppléants des parents qui aident, soutiennent et souffrent en silence

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Collectif Autisme Maroc

Le Collectif Autisme Maroc est un réseau d'envergure nationale. Il regroupe 24 associations membres composées essentiellement de parents de personnes atteintes d'autisme.

Plus dans cette catégorie : « Le Club des Familles Temoignages »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Connexion

Newsletter

Partenaire

  • Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
  • Office national de l'eau potable
  • France Coopération
  • Centre National Mohamed VI des Handicapés
  • Ministère de la Culture
  • Caritas Maroc